UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > Antiquité

Antiquité

Buste de Démosthène, orateur athénien

Antiquité gréco-romaine

Tête du Ier-IIe siècle après J.-C. (?) d'après une œuvre créée par Polyeuctos vers 280 avant J.-C. et buste du début du XVIIe siècle (?)

Buste de Démosthène, orateur athénien

Marbre blanc, onyx-marbre, marbre noir

H. 77 cm (83 cm. avec le piedouche)

Château de Richelieu, saisie révolutionnaire, 1795

1795-1-21

Notice complète

Ce buste provient du château de Richelieu (Indre-et-Loire) où il est attesté au XVIIe siècle dans la galerie de l'aile gauche, côté nord. Dufourny et Visconti dépêchés par le Muséum central (futur Louvre) le remarque en 1800 au musée de Tours, où il fut transporté avec un groupe de sept autres têtes et bustes durant les troubles révolutionnaires.

La sculpture est d'une facture très proche des autres bustes de la collection Richelieu parvenus à Tours (Buste d'Hercule, Pyrrhus, Volusianus...) et qui, dessinés dans l'album Canini, furent acquis et restaurés à Rome pour le Cardinal de Richelieu. Une tête antique (seul le nez est moderne) est montée sur un large buste décoratif de marbre plaqué d'onyx, le tout monté sur un piédouche de marbre noir. C'est un buste précieux réservé pour le décor d'apparat à l'intérieur du château. Cette tête est une réplique antique d'un portrait posthume de l'orateur athénien exécuté par le bronzier Polyeuctos sur l'Agora d'Athènes vers 280 avant J.-C. Les Athéniens l'avaient dédié sur l'Agora quarante-deux ans après sa mort, au lendemain de leur libération du joug macédonien, en célébrant ainsi le fameux opposant à Philippe de Macédoine, contraint au suicide après les troubles qui suivirent la mort d'Alexandre le Grand. Le buste de Tours témoigne aussi d'une identification précoce, dès le XVIIe siècle, du type de portrait de Démosthène. Il fallut attendre la découverte en 1753 dans la villa des Papyri à Herculanum d'un petit bronze inscrit au nom de l'orateur athénien pour que cette identification s'impose.

© MBA Tours, cliché Marc Jeanneteau