UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 17e s. Ecole du Nord

17e s. Ecole du Nord

Paysage en ruines

VAN SWANEVELT Herman, attribué à

Woerden, vers 1600 - Paris ?, 1655

Paysage en ruines

Huile sur cuivre

H. 22,5 cm L. 30 cm

Legs Président Merville, 1913

Inv. 1913-1-15

Notice complète

Le monogramme apocryphe B.B., visible sur une souche d'arbre, a aiguillé pendant de longues années les spécialistes qui ont attribué ce tableau à Bartholomeus Breenbergh. Cependant, cette œuvre est plus vraisemblablement de la main d'Herman van Swanevelt.

L'artiste néerlandais séjourne à Rome pendant une quinzaine d'années. Dans la Ville éternelle, Swanevelt sera influencé par les peintres italiens "ruinistes" tout en travaillant de manière proche avec des artistes flamands italianisants tels Poelenburgh et Breenbergh.

Ses œuvres de petit format sont exécutées avec une ampleur qui confère à ses compositions une certaine monumentalité. Sur ce paysage, traité de manière fine, l'artiste mêle la fantaisie à la réalité afin d'accentuer l'atmosphère poétique de ce lieu. Si certains édifices du Forum romain sont reconnaissables, on peut noter également que l'artiste n'a pas été soucieux de respecter la fidélité archéologique. Les couleurs subtiles, les verts émeraudes, les gris bleutés qui s'éclaircissent et deviennent presque argentés dans le lointain, témoignent ici du raffinement extrême de cet artiste.

© MBA Tours, cliché Marc Jeanneteau