UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 17e s. Ecole du Nord

17e s. Ecole du Nord

Marine (1640 ou 1650)

VAN GOYEN Jan

Leyde, 1596 - La Haye, 1656

Marine (1640 ou 1650)

Huile sur bois

H. 24,5 cm L. 28,5 m

Legs Durrans, 1847

Inv. 1847-2-9

Notice complète

Formé à l'école de Leyde, Jan Van Goyen travaille à ses débuts dans la veine du paysage réaliste hollandais fortement influencé par Jan Bruegel, et peuple ses oeuvres aux couleurs vives d'une accumulation de détails pittoresques. Dans les années 1630-1640, se débarrassant de tous ces archaïsmes, il modifie profondément son style et adopte une palette monochrome préférant des compositions simplifiées. L'eau devient son thème de prédilection.

Cette petite Marine est donc typique de la dernière époque du peintre : par son format mais surtout par sa manière "impressionniste" et ses tonalités rousses. D'une composition très classique chez Van Goyen, la partie inférieure est divisée en bandes superposées d'eau et de terre subtilement animées de quelques personnages brossés avec souplesse et rapidité d'une touche très visible. Les nuages, caractéristiques des paysages nordiques, laissent à peine entrevoir le bleu lavé du ciel qui occupe les trois-quarts de l'espace, donnant ainsi de l'ampleur à ce panneau de petites dimensions.

Jan Van Goyen réinventait ses paysages en atelier d'après croquis, son réalisme tient donc plutôt à sa virtuosité toute personnelle et à son rare talent pour évoquer les atmosphères particulières des Pays-Bas où l'eau et le ciel semblent s'unir pour un long dialogue.

© MBA Tours, cliché Marc Jeanneteau