UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > Sculpt. 20e s.

Sculpt. 20e s.

Nu féminin (1914-1921)

GAUMONT Marcel

Tours, 1880 – Paris, 1962

Nu féminin (1914-1921)

Plâtre

H. 171,5 cm L. 44 cm pr. 6 cm

Don de l’artiste, 1921

Inv.1921-201-2

Notice complète

Par son sens de l’équilibre, l’élégance de ses poses et la clarté de son dessin, Marcel Gaumont possède toutes les qualités pour devenir un spécialiste de la décoration monumentale. Ces deux reliefs, conçus comme des pendants et traduits en marbre, encadraient un grand tableau de Lucien Simon sur le manteau de la cheminée d’un hôtel particulier parisien. Le sculpteur en a cherché l’inspiration dans l’art antique, et l’on peut voir dans la jeune fille ici représentée une bacchante exécutant une danse sous l’effet de l’ivresse. Simplement parée de bandelettes et d’une coiffe, elle brandit un crâne de bœuf qui semble transformé en lyre. Autour d’elle, la végétation et les oiseaux sont traités dans un style très synthétique typique de l’Art déco.

On retrouve cette esthétique, sur un mode plus géométrique et plus sévère, dans le très beau monument aux morts que Marcel Gaumont réalise en 1924 pour l’hôtel de ville de Tours.