UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, à compter de mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est exigé pour toute personne de 18 ans et plus, afin d'accéder aux équipements culturels et sportifs pouvant accueillir plus de 50 personnes en simultané.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 18e siècle

18e siècle

Vue de Tours en amont des Ponts, prise des coteaux de Saint-Symphorien

ROUGEOT Charles-Antoine

Paris, 1740 – Tours, 1797

Vue de Tours en amont des Ponts, prise des coteaux de Saint-Symphorien

Huile sur toile

65 x 97,5cm.

Don de Madame Trouissard , descendante d’Etienne Benoist de La Grandière, 1946.

Inv. : 1945-1-2

Notice complète

Cette vue présente la ville de Tours depuis Saint-Symphorien, au nord de la ville. L’œuvre a sans doute été réalisée vers 1785, la démolition du pont médiéval ayant commencé l’année précédente. On distingue sur la rive sud les clochers de la cathédrale Saint-Gatien, de la collégiale Saint-Martin et de différentes églises de la ville. Le point de vue choisi par Charles-Antoine Rougeot est exceptionnel dans toute l’iconographie de la ville de l’Ancien Régime, pourtant bien répertoriée. Il permet à l’artiste de montrer l’un des lieux les plus prestigieux des environs proches de Tours, l’abbaye de Marmoutier.

Texte extrait du catalogue raisonné Peintures françaises du XVIIIe s. Musée des Beaux-Arts de Tours / Château d'Azay-le-Ferron, par Sophie Join-Lambert

Silvana Editoriale, 2008