UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 17e France

17e France

Le Bon Pasteur (vers 1650-1660)

CHAMPAIGNE Philippe de

Bruxelles, 1602 - Paris, 1674

Le Bon Pasteur (vers 1650-1660)

Huile sur toile

H. 154 cm. ; L. 95 cm.

Dépôt de l'Etat, 1803, transfert de propriété de l'Etat à la Ville de Tours, 2010.

Inv. 1801-1-4

Notice complète

Longtemps considéré comme une réplique d’atelier, Le Bon Pasteur de Tours est attribué avec certitude à Philippe de Champaigne depuis 1995. La grande qualité de l’œuvre plaide largement en faveur de cette thèse. On peut souligner la vigueur des modelés, le rendu sensible des chairs, de drapés et des végétaux de l’arrière-plan, l’intensité de l’expression du Christ, ainsi que les coloris délicats – le bleu lapis lazuli du manteau et les roses saumon et garance de la robe.

Cette toile, dont il existe de nombreuses versions (copies, répliques ou interprétations), fut commandée à Champaigne par le chevalier Renaud de Sévigné, qui en fit don à l’abbaye de Port-Royal. La composition simple et monumentale, évoquant la parabole de la brebis égarée (Luc, XV, 3-7) et relevant bien de l’esprit christocentrique du milieu janséniste, est proche des réalisations des années1650 – 1660 alors que l’évolution spirituelle de ce maître de la peinture sacrée l’entraîne de plus en plus vers une vision épurée et un classicisme sévère.

Tours MBA, cliché Marc Jeanneteau