UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, à compter de mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est exigé pour toute personne de 18 ans et plus, afin d'accéder aux équipements culturels et sportifs pouvant accueillir plus de 50 personnes en simultané.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > Sculpt. 8e - 16e s.

Sculpt 8e - 16e s.

Femme drapée debout, ou Nymphe

JUSTE (Antoine, ou André, ou Jean, ou Juste)

16e siècle

Femme drapée debout, ou Nymphe

Marbre

H. 83 cm. , L. 15cm.

Provenance inconnue

inv. 1868-3-12

Notice complète

Ce bas-relief est mentionné pour la première fois dans la Notice des Tableaux et Sculptures du Musée de la Ville de Tours de 1868, où il figure comme « fragment attribué aux frères Juste ». Cette attribution, rappelée par l’Inventaire général des richesses d’art de la France de 1891, est reprise dans l’inventaire manuscrit des collections commencé en 1948. Aujourd’hui, l’hypothèse de l’attribution à l’un des Juste de la Femme drapée debout reste à étudier.

Originaires des environs de Florence, les trois frères Betti s'établissent en France vers 1504 et sont naturalisés en 1513 sous le nom de Juste. Deux d’entre eux, ainsi que l’un de leurs descendants, deviennent sculpteurs du roi.

Antoine (né en 1479) travaille pour le cardinal d’Amboise au château de Gaillon. Fixé à Tours de 1514 à sa mort en 1519, il importe des marbres de Carrare, notamment pour le monument de Louis XII.

Jean I (né en 1485), fixé à Tours de 1513 à sa mort en 1549, est sculpteur du roi ; il exécute les statues de Louis XII et d’Anne de Bretagne du monument de Saint-Denis.

André (né en 1487), fixé à Tours et naturalisé en 1513, est sculpteur du roi.

Juste de Juste (Tours 1505-1559), fils d’Antoine, reçoit de François Ier la commande d’œuvres en marbre, avant de devenir sculpteur du roi (1533) ; il travaille à Fontainebleau sous la direction du Rosso (1535-1536), puis à Tours (Vierge du portail de Notre-Dame-la-Riche).

Jean II (né à Tours en 1510, mort vers 1579), fils de Jean I, travaille à Oiron et à Tours, où il sculpte la fontaine de la place Foire-le-Roi.