UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > Estampes, gravures

Estampes, gravures

Sainte Madeleine, d’après Nicolas Poussin

BERTRAND, Noël François

Soizy-sur-Seine, 1784 – Saint-Ouen, 1852

Sainte Madeleine, d’après Nicolas Poussin

Gravure au pointillé

H. 58,4 cm. ; L. 42,8 cm.

Legs Espelosin, 1946

Inv. 1946-802-93

Notice complète

Élève de Jacques-Louis David et de Moreau Le Jeune, Noël-François Bertrand, prodige qui entre à 14 ans à l’Académie des Beaux-arts, se distingue dans l’art du dessin et de la gravure. Portraitiste des puissants (Napoléon, Louis XVIII et Charles X), il expose chaque année au salon de Paris entre 1812 et 1836.

La gravure au pointillé, qu’on nomme aussi gravure en mezzo-tinto et gravure à la manière noire, est une technique très longue et précise qui permet de rendre le grain des textures avec une myriade de points. L’artiste représente Marie-Madeleine, pécheresse repentie devenue disciple du Christ, la tête couverte d’un ample drapé soulignant sa tristesse et son deuil lors du cycle de la Passion.