UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, à compter de mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est exigé pour toute personne de 18 ans et plus, afin d'accéder aux équipements culturels et sportifs pouvant accueillir plus de 50 personnes en simultané.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 14-16e siècle

14-16e siècle

Le Jugement de Pâris

Bologne (Ecole de)

Seconde moitié du XVIe siècle.

Le Jugement de Pâris

Huile ou détrempe vernie sur bois

H. 57 cm L.40,5 cm

Dépôt de l'Etat, 1872, transfert de propriété de l'Etat à la Ville de Tours, 2010.

Inv. 1872-5-3

Notice complète

Anciennement attribué à Girolamo Mazzola Belodi, puis pendant longtemps, à Jacopo Zanguidi, dit Bertoja, ce tableau est aujourd'hui reconnu comme appartenant à l'école maniériste bolonaise, proche du Parmesan. Cette peinture provenant probablement du Palazzo del Giardino à Parme a intégré, dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les collections de Louis XIV.

Le titre du Jugement de Pâris renvoie à un épisode mythologique célèbre. Esis la déesse de la Discorde ne fut pas invitée au mariage de Thétis et Pelée, elle se vengea donc en lançant dans la foule une pomme d'or où les mots "à la plus belle" étaient inscrits. Aphrodite, Héra et Athéna se sentent dignes de cette formule et réclament la pomme. Pâris est choisi par les dieux pour élir la plus belle de ces trois déesses, car il est lui même le plus beau des mortels. Les déesses lui promettent donc en échange gloire, victoire et amour, mais le choix de Pâris pour Aphrodite qui lui donne l'amour d'Hélène, reine de Sparte, est à l'origine de la guerre de Troie.