UA-10909707-12

Fermeture jusqu'au 19 mai

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le Musée des Beaux-Arts est fermé au public jusqu'au 19 mai.
Le jardin du musée ferme actuellement à 18h30.

> > Mobilier et objets d'art

Mobilier et objets d'art

Fauteuil en cabriolet

BOULARD Jean-Baptiste

?, vers 1725 – Paris, 1789

Fauteuil en cabriolet

Bois de hêtre repeint

91 x 58 x 64,5 cm.

Acquis à la galerie Etienne Lévy par le musée des Beaux-Arts de Tours, 1972

Inv. 1972-9-1

Notice complète

Jean-Baptiste Boulard est agréé maître en 1755 avant d’être attaché au service du Garde-Meuble de la Couronne à partir de 1777. Pour le duc de Choiseul il signe des sièges divers, bergères, chaises, fauteuil de bureau, cabriolets. Face à l’importante commande de fauteuils pour Chanteloup Boulard sous-traite à son confrère Michard, lui-même devant sous-traiter au moment de l’aménagement du château autour de 1765-1770.

E fauteuil en cabriolet a conservé ses sangles primitives qui indique la présence de six fauteuils semblables dans la chambre à coucher de l’appartement « n° 16 » lequel, portant, ne figure pas dans l’inventaire de Choiseul. Il peut s’agir d’une omission du greffier, la désignation des différents appartements du château à l’époque de Choiseul ne suivant pas un ordre très cohérent.

Ses proportions sont identiques, à quelques centimètres près, à celles des autres cabriolets de la même série, ceux de Michard ou des sous-traitants anonymes. Il partage avec eux la structure légère propre aux sièges meublants, les pieds cambrés qui s’amortissent en palmette plissé en éventail, les consoles d’accotoirs en coup de fouet et le jeu de moulurations.