UA-10909707-12

Fermeture jusqu'au 19 mai

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le Musée des Beaux-Arts est fermé au public jusqu'au 19 mai.
Le jardin du musée ferme actuellement à 18h30.

> > Mobilier et objets d'art

Mobilier et objets d'art

Chasse au lion

BELLI Valerio

1468-1546

Chasse au lion

Cristal de roche

0,071 x 0,081 m

Legs Signol, 1904

904-1-17

Notice complète

Cette plaquette, ovale et gravée en taille creuse, est signée en capitales romaines VALERIS. VICENTINUS.F.

Belli jouissait à Vicence, Florence et Rome de la double renommée de fondeur de médailles et de graveur de pierres dures, notamment des plaques de cristal de roche dont il tirait des épreuves en bronze lui servant de moules pour de nouvelles épreuves en plomb. Il existe plusieurs tirages en bronze de la Chasse au lion, conservés aux musées du Louvre, de Chambéry, de Vienne (Autriche) et au Victoria and Albert Museum de Londres.

Les principales sources d'inspiration de l'artiste étaient, outre les peintures de Raphaël, la sculpture, les monnaies et les gemmes antiques, ce qui permet de penser à l'influence possible, ici d'un bas-relief hellénistique. Le sujet - cinq cavaliers antiques accompagnés de trois chiens qui poursuivent un lion et un léopard- évoque le souvenir des chasses d'Alexandre le Grand à Babylone ou à Persépolis, thème souvent repris dès l'Antiquité.

Belli, qui taille avec finesse, malgré les petites dimensions de l'ouvrage, les volumes et les différents plans, a pu s'inspirer de dessins destinés à des cristaux de cassettes, du type de la Chasse au lion que l'on doit à un artiste proche de Francesco Salviati et qui est conservée au musée du Louvre (inv.106.36). On retrouve ici la même facture, l'élan qui anime les figures et la densité de l'effet.