UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 17e Italie

17e Italie

L’Evangéliste (vers 1630)

Maître de l'Annonce aux Bergers

XVIIe siècle

L’Evangéliste (vers 1630)

Huile sur toile

H. 137,5 cm L. 110,1 cm

Don Mme André Bauchant, 1958

Inv. 1958-9-1

Notice complète

On regroupe sous l'appellation encore mystérieuse du Maître de l'Annonce aux Bergers un ensemble d'oeuvres exécutées par un peintre actif à Naples dans les années 1630-1650 et parfois confondu avec le Bassante ou Fracanzano, à qui le tableau de Tours était auparavant attribué. Le cadrage à mi-corps de l'Evangéliste surgissant d'un fond sombre, la rusticité du costume, la puissance donnée aux mains, le livre épais aux pages rebelles sont autant d'éléments propres à cet artiste dont le réalisme brutal s'affirme au travers d'une touche nerveuse et d'une matière picturale riche, épaisse et "calcinée".

Ce qui fait l'originalité du tableau de Tours réside dans la torsion du vieillard sur la droite qui accentue et souligne les traits du visage et du cou, marqués par l'âge et creusés par une violente lumière. Cette pose ne s'apparente à aucune de celles des figures peintes dans les œuvres jusqu'à présent connues du Maître de l'Annonce aux Bergers et de ce fait, permet de revenir sur le principal reproche fait à ce peintre pourtant si grand : compositions peu variées et nombre trop restreint de figures, souvent interchangeables.

© MBA Tours, cliché Marc Jeanneteau