UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, à compter de mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est exigé pour toute personne de 18 ans et plus, afin d'accéder aux équipements culturels et sportifs pouvant accueillir plus de 50 personnes en simultané.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 18e siècle

18e siècle

Vue du château du Feuillet à Souvigny

HOUEL Jean-Pierre-Louis-Laurent

Rouen, 1735 - Paris, 1813

Vue du château du Feuillet à Souvigny

Huile sur toile

86,4 x 162 cm.

Saisie révolutionnaire, château de Chanteloup, 1794

Inv. : 1794-1-14

Notice complète

Boris Lossky en 1962 n’a pas, à juste raison, maintenu l’identification ancienne de ce tableau qui reconnaissait dans cette composition une vue de Saint-Ouen, (en fait le village de Saint-Ouen-les-Vignes situé à quelques kilomètres d’Amboise). Plus prudemment Lossky proposait alors comme titre à cette œuvre Vue d’un château en Val de Loire . La propriété représentée sur ce tableau est en fait le petit château du Feuillet se trouvant à Souvigny, village également proche d’Amboise. Ce château fut au XVIIIe siècle désigné parfois sous deux autre noms, celui de Melun-Feillet ou de Feuillet-Apremont. Construit au XVIe siècle, le Feuillet fut vendu en 1707 à Jean Bouteroue d’Aubigny, premier propriétaire du château de Chanteloup au XVIIIe siècle, qui logera dans ce château ses procureurs successifs. L’achat du domaine de Chanteloup, par le duc de Choiseul le 24 février 1761, comprenait également les terres et seigneuries du Feuillet. Comme il le fera quelques années plus tard pour son château de Paradis (voir notice précédente) Choiseul fera tracer une allée dans la forêt d’Amboise reliant directement Chanteloup au Feuillet.

Hubert Robert réalise un dessin à la sanguine du Feuillet (Paris, musée du Louvre), probablement à une date proche de celle à laquelle Houël a exécuté ce tableau, mais qui offre une image plus directement frontale du château .

Texte extrait du catalogue raisonné Peintures françaises du XVIIIe s. Musée des Beaux-Arts de Tours / Château d'Azay-le-Ferron, par Sophie Join-Lambert

Silvana Editoriale, 2008