UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 19e siècle

19e siècle

Etude de nu

BELLY Léon

Saint-Omer, 1827 - Paris, 1877

Etude de nu

Huile sur toile

82 x 65,5 cm.

Don posthume de Mme Léon Belly, exécuté par ses enfants, 1925

947-31-1

Notice complète

Les historiens d’art proposent une datation précoce pour cette esquisse, réalisée possiblement vers 1857. Par son caractère académique, cette étude de nu féminin est à rapprocher des tentatives de Belly d’aborder le « grand genre ». Les figures de femmes qu’il introduit dès 1856 dans sa production orientaliste lui permet d’associer la tradition classique et le naturalisme. Cette préoccupation se matérialise à travers Ulysse et le sirènes (Saint-Omer, musée de l’hôtel Sandelin), œuvre ambitieuse ressortissant à la peinture d’histoire, élaborée entre 1864 et 1867. Exécutées avec une technique aboutie, les sirènes da Saint-Omer révèlent une sècheresse dont le nu de Tours est dépourvu en raison de l’onctuosité de la matière picturale. Le jeu savant de la lumière, qui souligne les courbes et accentue les creux, modèle avec douceur et sensualité les formes pleines du sujet. Ce dernier se détache sur un fond sommairement brossé qui met en évidence le caractère inachevé de la peinture et contribue à lui donner sa force.