UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > > 19e siècle

19e siècle

Etude de femme

CAZIN Marie

Paimboeuf, 1844 - Equihen, 1924

Etude de femme

Huile sur toile

H. 58 cm. L. 48 cm.

Don Célie Heseltine, soeur de Marie Cazin, ?

Inv. 1947-37-1

Notice complète

Peintre et sculptrice, Marie Guillet étudie d’abord le dessin à Paris avec Juliette Bonheur, sœur de Rosa Bonheur. Son statut de femme l’empêchant de prétendre à une carrière artistique prestigieuse, elle épouse son professeur, le peintre Jean-Charles Cazin, qui lui ouvre les portes des différents Salons et lui permet de posséder son propre atelier.

Si la femme est un thème récurrent dans l’œuvre de Marie Cazin, plus particulièrement son image et son rôle dans la société, elle développe également une réflexion plus symboliste liée à la précarité de l’existence.

Elle reçoit peu de commandes officielles et créé plutôt dans un cadre familial et intimiste, néanmoins, l’artiste sût se faire une place dans un monde très masculin, notamment en participant à l’exposition Universelle de 1893 à Chicago.