UA-10909707-12

COVID-19 Pass sanitaire

En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > Actu et événements

Actu et événements

Suivez nos actualités
sur les réseaux sociaux !

visite mode d'emploi

Les visites sont libres et sans réservation

Conditions de visites / visit condition

* Pass sanitaire à partir de 12 ans et deux mois

Port du masque obligatoire à partir de 6 ans / Mask must be worm at all times from 6 years old

Visite selon un parcours à sens unique / Self-guided (one-way only)

Respect des règles de distanciation sociale et des consignes d’hygiène / Compliance with distance rules and hygiene instructions

Paiement sans contact conseillé / Contactless payment recommended

Accès au Toilettes uniquement à l’entrée, réservé aux visiteurs du musée Access to the toilets only at the entrance, for visitors only

Fermeture de la boutique à 17h30

L’équipe du musée des Beaux-Arts est heureuse de vous accueillir et se tient à votre disposition pour toute question. / The team of the Museum of Fine Arts is pleased to welcome you and is at your disposal for any questions

Nous vous souhaitons une bonne visite. / We wish you a pleasant visit

Programme Janv. > Mars 2022

Le programme trimestriel est à découvrir et télécharger ICI

Actualités

EXPOSITIONS
Le Théâtre de Troie. Antoine Coypel, d’Homère à Virgile
La Fabrique des passions
UNE HEURE / UNE OEUVRE
LES VISITEURS DU SOIR
MUSIQUE / THÉÂTRE / CINÉMA
COURS D’HISTOIRE DE L’ART
JEUNE PUBLIC > 3-11 ANS / 12-15 ANS
VISITES ET STAGES

Du côté des expo

La Fabrique des passions / 17 déc. 2021 > 28 mars 2022

Actualités

Le Théâtre de Troie. antoine Coypel, d'Homère à Virgile / 22 janv. > 18 avril 2022

Actualités

Visites inaugurales de l'exposition Le Théâtre de Troie.

Samedi 22 janvier, 14h30 et 16h : Visites inaugurales par les commissaires d’exposition

Sur réservation, nombre de places limité mba-reservation@ville-tours.fr

Actualités Tours, musée des Beaux-ArtsL’exposition, conçue en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, est une invitation à redécouvrir Antoine Coypel (1661 - 1722), peintre du roi Louis XIV et du régent Philippe d’Orléans.
Autour de La Colère d’Achille et des Adieux d’Hector et Andromaque de la collection du musée de Tours, une cinquantaine d’oeuvres des 18ᵉ et 19ᵉ siècles (tableaux, estampes, dessins, sculptures, objets d’art...) sont réunies, grâce au prêt exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, du château de Versailles, des musées du Louvre, de Rennes, d’Angers, d’Arles, du Mobilier national et de l’École des Beaux-arts de Paris.
Point d’orgue de l’exposition, la galerie d’Énée du Palais-Royal, chef-d’oeuvre de Coypel aujourd’hui disparu, renaît au travers d’estampes spectaculaires de la BnF et d’une reconstitution virtuelle en 3D réalisée en collaboration avec le musée Fabre de Montpellier.

cours d'histoire de l'art

En parallèle de l’exposition Le Théâtre de Troie. Antoine Coypel, d’Homère à Virgile, le musée des Beaux-arts de Tours propose pour la première fois un cycle de cours d’histoire de l’art à destination de tous les publics.


Lundi 24 janvier, 19h. Antoine Coypel et la peinture d’histoire au 18ᵉ siècle

Actualités © Louis Deschamps / Musée des Beaux-Arts de RennesS’appuyant sur l’exposition Le Théâtre de Troie : Antoine Coypel, d’Homère à Virgile , ce premier cours est une invitation à découvrir cet artiste talentueux (Paris, 1661 – 1722). Peintre favori du Régent Philippe d’Orléans, Coypel est auteur de nombreux tableaux et grands décors, tels La Colère d’Achille et les Adieux d’Hector et Andromaque du musée de Tours.. Au travers d’œuvres d’Antoine Coypel, mais aussi d’autres artistes notamment Nicolas Poussin ou Charles Le Brun, ce premier cours permettra également de se familiariser avec la grande peinture d’histoire, considérée comme le genre le plus noble et le plus difficile.


Lundi 21 février, 19h. Mise en images des grandes épopées d’Homère, l’Iliade et l’Odyssée

Ce deuxième cours d’initiation à l’histoire de l’art propose de parcourir les deux grandes épopées du poète grec Homère, L’Iliade et L’Odyssée. Écrites autour du VIIIe siècle avant notre ère, elles font le récit de la guerre de Troie, survenue près de 400 ans auparavant. L’Iliade relate la dixième et dernière année de siège de Troie par les Grecs, et la fameuse colère d’Achille. L’Odyssée décrit le laborieux retour d’Ulysse à Ithaque, dix années après la chute de Troie.. Depuis l’Antiquité, les deux épopées nourrissent l’imaginaire des érudits, des poètes et sont une source inépuisable d’inspiration pour les artistes. Au 18e siècle encore, Antoine Coypel, dépeint les héros et héroïnes de la guerre de Troie, et recommande la lecture d’Homère. Pourquoi et comment les peintres et sculpteurs ont-ils représenté jusqu’à nos jours l’Iliade et l’Odyssée ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.


Lundi 21 mars, 19h. La représentation de l’épopée de Virgile, l’Énéide

Aujourd’hui moins connue que L’Iliade et L’Odyssée, L’Énéide de Virgile n’a pourtant cessé d’inspirer et de fasciner les artistes et les lettrés depuis l’Antiquité.. En France, au début du 18e siècle, L’Énéide est, après Les Métamorphoses d’Ovide, l’œuvre latine la plus utilisée. Antoine Coypel lui consacre un grand décor au Palais-Royal, aujourd’hui disparu, et de nombreux artistes représentent les différents épisodes de l’épopée.. Certains sujets tels Vénus demandant des armes à Vulcain ou La Mort de Didon ont particulièrement retenu la faveur des artistes, en raison de leur caractère dramatique, héroïque ou galant.. Ce troisième cours d’histoire de l’art est une invitation à redécouvrir cette grande épopée au travers des nombreuses représentations qu’en firent les peintres et les sculpteurs jusqu’au 19e siècle.


Lundi 4 avril, 19h. La représentation de l’Antiquité dans la peinture d’histoire au 19ᵉ siècle

Actualités Paris, École nationale supérieure des Beaux-arts / © Beaux-arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image Beaux-arts de ParisLe cycle de cours s’achève sur une traversée de la peinture d’histoire antique au 19e siècle : du renouveau néoclassique aux grandes fresques de la fin du siècle, l’Antiquité a pris de nombreux visages, tantôt empreints du sérieux de l’histoire et de l’archéologie, tantôt fantaisistes et même parodiques. Concurrencé par la peinture réaliste et les sujets contemporains, mais aussi par la représentation des personnages de roman et de théâtre, le sujet antique ne disparaît pas pour autant des cimaises du Salon au 19e siècle. Les dieux et les héros sont éternels, mais les simples mortels conquièrent le cœur du public grâce à l’invention du genre à l’antique qui façonne une image de l’Antiquité massivement diffusée jusqu’à nos jours, des estampes des marchands d’art aux fresques cinématographiques de l’Âge d’or hollywoodien de l’Après-guerre.

La métamorphose de la peinture à l’antique, des années 1840 à la veille de la Première Guerre mondiale, se joue en trois actes : rajeunie par la légèreté des fantaisies inspirées des reconstitutions de la vie à Pompéi des années 1840-1850, elle prend l’allure d’un livre d’histoire tant les artistes cherchent la reconstitution archéologique dans les décennies suivantes, pour enfin exulter en un ultime flamboiement de péplums violents et fiévreux à la fin du siècle.


Par Jessica Degain, conservatrice et commissaire de l’exposition, et Hélène Jagot, conservatrice et directrice des Musées-Château de Tours


8 € / 4 €. Gratuité
Sur réservation, nombre de places limité mba-reservation@ville-tours.fr

Conférence en ligne. Le rococo et la mode

Lundi 29 novembre, 20h00

ActualitésLa Wallace collection de Londres organise une série de conférences sur la manière dont le rococo continue à inspirer les artistes contemporains.. Le musée des Beaux-arts de Tours participe à ce cycle avec une conférence en ligne prévue le lundi 29 novembre à 20h00, qui sera l’occasion d’annoncer l’exposition L'Amour en scène ! François Boucher, le théâtre et l'Opéra (4 novembre 2022 - 31 janvier 2023),

Au cours des dernières décennies de l'Ancien Régime (1760-1789), Paris devient l'épicentre du monde de la mode. Les vogues pour la coiffure, la forme de la robe, les motifs des tissus ou la couleur de la soie allaient et venaient, avec la rapidité vertigineuse associée à l'industrie de la mode en constante évolution. Comme son professeur François Boucher, Fragonard excelle à mettre ses protagonistes au goût du jour. Les étoffes, passementeries et vêtements qui jaillissent des pinceaux de ces peintres ont, à leur tour, inspiré les créateurs de mode au cours des 250 dernières années.

Avec

Jessica Degain, conservatrice du patrimoine en charge des collection 17° - 19) s., commissaire de l'exposition, musée des Beaux-arts de Tours

Dr Yuriko Jackall, conservateur en chef du dépatement de peinture frrançaise, Wallace collection, Londres

Sami Nouri, créateur, Haute couture, Paris. Partenaire de l'exposition

Pour assister à cette conférence (traduite en Français et anglais) vous pouvez vous inscrire ICI

La vidéo sera enregistrée et diffusée sur la chaîne youtube du musée donc revisionnable plus tard.

Petit meurtre et monstre sacré

JEU

ActualitéVous avez 12 ans ou plus ? Voici votre mission, si vous l’acceptez : Vous venez d’arriver au musée où une guide est retrouvée inerte, au pied du Cèdre du Liban dans le jardin du musée. Vous pensez à un assassinat, l’auteur du crime se cache peut-être dans le musée. Vous rencontrerez les suspects, assurez-vous qu’ils aient un alibi. Soyez attentifs, ils vous donneront probablement des indices intéressants.

Pour mener à bien votre enquête, des cartels sont installés près de chacun des suspects. Après les avoir interrogés, il faut résoudre l’énigme qui vous mène au suspect suivant. Vous avez 1h pour résoudre cette affaire !

Toutes les actualités

2 résultats sur 2
  • Le Théâtre de Troie. Antoine Coypel, d'Homère à Virgile

    Le Théâtre de Troie. Antoine Coypel, d'Homère à Virgile

    30/11/2021

    L’année 2022 marque le tricentenaire de la disparition du peintre d’histoire Antoine Coypel (1661 - 1722), célèbre en son temps pour ses nombreux tableaux et décors monumentaux, destinés au roi Louis XIV et au régent Philippe d’Orléans.

    • Evènement
    • Exposition
    • Actualité
    • Histoire
    • Peinture
    • Gravure
    • Mythologie
  • La Fabrique des passions

    La Fabrique des passions

    30/11/2021

    Après 15 ans de collaboration, le musée des Beaux-arts renouvelle son partenariat avec l’Université de Tours et les étudiants de Master 2 du département d’Histoire de l’art pour une nouvelle exposition consacrée à l'expression des passions

    • Actualité
    • Exposition
    • Dessin
    • Peinture