UA-10909707-12

Info

Info
COVID-19 Pass sanitaire
En application du décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, depuis le mardi 10 août pour tous les musées de la Ville de Tours un pass sanitaire est exigé pour les personnes de 18 ans et plus. Depuis le 30 septembre 2021, le pass sanitaire est également obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans. Le contrôle du pass sanitaire sera effectué dans les mêmes conditions que pour les personnes majeures. Le port du masque reste actuellement obligatoire.

Le muséum d’Histoire Naturelle, le musée des Beaux-arts, le musée du Compagnonnage et le Château de Tours sont concernés par cette mesure.
Nos équipes mettent tout en œuvre pour faciliter et fluidifier votre accueil. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre coopération lors des contrôles à l’entrée des établissements.

> > A venir

A venir

Actualités Tours, musée des Beaux-ArtsL’année 2022 marque le tricentenaire de la disparition du peintre d’histoire Antoine Coypel (1661 - 1722), célèbre en son temps pour ses nombreux tableaux et décors monumentaux, destinés au roi Louis XIV et au régent Philippe d’Orléans.
L’exposition présentée au musée des Beaux-Arts de Tours, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, s’attache à remettre à l’honneur cet artiste, aujourd’hui tombé dans un relatif oubli. Aucune exposition monographique concernant Coypel n’a vu le jour jusqu’à présent, mais la connaissance de l’artiste a été récemment enrichie grâce à l’apparition sur le marché de l’art d’oeuvres inédites, à la redécouverte de tableaux que l’on croyait perdus et à la restauration de décors monumentaux, tel le plafond de l’hôtel d’Argenson, sur le point d’être révélé au public aux Archives Nationales.
Sans prétendre à l’exhaustivité, l’exposition est une invitation à redécouvrir la personnalité attachante et la carrière prolifique d’Antoine Coypel, ainsi que les grands textes de l’Antiquité, d’Homère et de Virgile, ayant nourri son inspiration.
Autour de La Colère d’Achille et des Adieux d’Hector et Andromaque de Tours, une cinquantaine d’oeuvres des XVIIIᵉ et XIXᵉ siècles (tableaux, estampes, dessins, sculptures, objets d’art et planches gravées) sont réunies, grâce au prêt exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, du château de Versailles, des musées du Louvre, de Rennes, d’Angers, d’Arles, du Mobilier national et de l’École des Beaux-Arts de Paris.

Point d’orgue de l’exposition, la galerie d’Énée du Palais-Royal, chef-d’oeuvre d’Antoine Coypel aujourd’hui disparu, renaît au travers d’estampes spectaculaires de la Bibliothèque nationale de France.Les recherches approfondies menées pour reconstituer ce grand décor ont également permis de concevoir une maquette numérique de la galerie, en partenariat avec le musée Fabre de Montpellier, qui offre pour la première fois une proposition de reconstitution virtuelle en 3D très aboutie.
Une riche programmation culturelle (cycle de conférences, visites, spectacles de danse, musique, théâtre, cycle de péplums à la cinémathèque de Tours, cours d’histoire de l’art tout public, etc.) accompagnera toute la durée de cette exposition !

Commissariat de l’exposition :
Jessica Degain, conservatrice du patrimoine chargée des collections XVIIᵉ-XIXᵉ siècles du musée des Beaux-Arts de Tours
Guillaume Kazerouni, conservateur, chargé des collections anciennes du musée des Beaux-Arts de Rennes
Commissairiat associé :
Corinne Le Bitouzé, conservatrice générale, adjointe à la directrice du département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France